Votre détox digitale

Pause cigarette 2.0

Dans cette économie de l’attention où regarder 50 fois par jour son téléphone est devenu la norme, les temps de déconnexion se font de plus en plus rares. Ne les gâchez pas !

 

Le smartphone, solution face à l’ennui

Pourtant ces petits moments d’ennuis semblent être devenus une hantise. Dès qu’on en croise un, nous dégainons tel une arme notre smartphone pour nous en protéger. Vous n’avez pas remarqué ? Regarder son écran c’est le réflex à la mode afin d’échapper à ce silence dont nous avons perdu l’habitude.

 

Diana Winston, chercheuse en psychologie à UCLA conforte mon impression : “Nous avons perdu l’art de s’ennuyer ou de se sentir mal à l’aise, alors que cela peut devenir des situations très créatives si nous nous concentrons sur le moment présent”.

 

Que ce soit dans les transports, aux restaurants ou même aux toilettes, c’est devenu notre passe-temps favori. Moi j’appelle ça un anti-stress, nocif dont nous sommes dépendant.

 

Cette pause écran est la nouvelle pause cigarette. C’est également mauvais pour la santé et peut se traduire par un “doomscrolling” qui entrainera des problèmes de concentration, de vues, de sommeil…

 

addiction smartphone

 

Regarder son smartphone pour faire comme les autres

Tout cela est en parti à cause de l’économie de l’attention qui nous fait croire que ne pas être sur notre smartphone c’est s’ennuyer. Il suffit de regarder autour de vous dans le métro. Il est certains que des personnes jouent à Candycrush, “scroll” indéfiniment sur Twitter ou regardent une énième fois leurs mails.

 

Nous avons recours à cette pause écran afin d’être moins anxieux, moins stressé ou pour faire comme tout le monde : paraître occupé. Aujourd’hui la consommation de cigarette baisse, je pense que la “consommation de notre écran” doit aussi baisser. La prochaine fois que vous avez l’envie spontanée de sortir votre smartphone pensez-y et demandez-vous si aller sur Instagram est vraiment nécessaire.

 

La déconnexion est un luxe.